Préparation endométriale des receveuses dans le traitement du don d'ovocytes ou en vue d'un transfert d'embryons congelés

La préparation endométriale consiste à préparer l'endomètre, la muqueuse utérine dans laquelle nous allons déposer les embryons. Cette étape est primordiale pour assurer la réussite du traitement et donc la grossesse de la patiente.

 

Cette préparation est nécessaire pour les receveuses dans le cadre d'une traitement de don d'ovules, mais également pour les patientes ayant recours à un transfert d'embryons congelés.

 

ADMINISTRATION D'OESTRADIOL (OESTROGÈNE)

 

Les femmes ayant des cycles menstruels réguliers peuvent commencer la prise d'oestrogènes après avoir supprimé leur fonction ovarienne (avec l'utilisation du decapeptyl depot 3.75 mg par exemple). Les femmes n'ayant plus de règles régulières peuvent commencer directement avec la prise d'oestrogènes.

 

Voie d'administration:

- voie orale (Par exemple: Provamès© progynova©)

- voie vaginale 

- voie transdermique (patches Vivelledot©, Estradot©)

 

Durée de la phase d'oestrogènes: minimum 8-10 jours avant la prise de la progesterone.

 

Contrôle échographique endovaginal

Il est nécessaire de contrôler l'endomètre pour ajuster le dosage si nécessaire. Environ 5-8 jours avant la dite ponction de la donneuse. 

 

Il faut contrôler: 

- l'épaisseur de l'endomètre (en mm). Doit être idéalement supérieur à 6-7 mm et inférieur à 15 mm. Il reste quelques jours pour ajuster le dosage. 

- l'aspect de l'endomètre: il doit être trilaminaire (grain de café).

- l'état des ovaires: taille, présence de follicule ou pas. 

 

 

 

ADMINISTRATION DE PROGESTERONE

 

Les receveuses commencent la progestérone le jour de la ponction de la donneuse / ou selon le jour de culture des embryons congelés. 

 

Voies d'administration: 

- voie orale

- voie vaginale (ovules Utrogestan©, gel Crinone©

- suppositoires

 

 

 

Situations possibles durant la préparation endomètriale: 

 

- Saignements: il est recommandé d'annuler le traitement, car les chances d'implantations sont réduites.

- endomètre trop fin: augmentation du dosage ou changement de voie d'administration.

- endomètre ayant un mauvais aspect: il est recommandé d'annuler. 

- présence de liquide dans le cul de sac de douglas, signe d'ovulation: il est recommandé d'annuler. 

- Présence de polypes ou myomes sous-muqueux: il est recommandé d'annuler. 

- nausées, vertiges, maux d'estomac, etc. : il est recommandé de changer la voie d'administration (par voie vaginale, le dosage est moins élevé et plus direct). 

etc. 

 

 

Jusque quand prendre les deux hormones? 

 

Si le test de grossesse s'avère négatif (la prise de sang est plus fiable et indique le taux de Hcg), vous pouvez alors arrêter la prise des hormones. S'il est positif, et que vous êtes donc enceinte, alors vous devrez continuer à prendre les oestrogènes et la progesterone jusqu'à l'échographie du premier trimestre de grossesse (12e semaine de grossesse). Cela dépend des précautions et recommandations de chaque clinique et de chaque gynécologue.